';

Les risques d’intoxications alimentaires chez le chien

Nos animaux de compagnie ont la fâcheuse habitude de manger tout ce qui traîne. Parmi les nombreuses substances pouvant être toxiques pour le chien, nous nous intéressons ici aux denrées alimentaires.

5 aliments toxiques chez le chien

***

Le chocolat

L’ingestion de chocolat est très probablement l’intoxication alimentaire la plus fréquente chez le chien. La substance toxique en cause est la théobromine (une substance apparentée à la caféine). Globalement, pour le chocolat au lait, les doses toxiques se situent entre 100 et 250 g/kg et pour le chocolat noir entre 10 et 30 g/Kg.

Les principaux symptômes observés sont la soif, des vomissements chez le chien, de l’agitation et des tremblements. Des manifestations cardiaques peuvent survenir et la mort est possible. Une ingestion accidentelle de chocolat est donc une urgence vétérinaire ! Contactez sans tarder votre vétérinaire ou un vétérinaire de garde.

Plus d’informations sur les intoxications au chocolat ici : https://www.vetalia.com/a-paques-attention-aux-intoxications-au-chocolat/

Les oignons et l’ail

Les oignons et l’ail, qui sont de la même famille (genre alium, et on pourrait rajouter les poireaux) contiennent des composants soufrés, qui détruisent les globules rouges, limitant ainsi le transport de l’oxygène nécessaire au bon fonctionnement des organes.

Les doses toxiques se situent aux alentours de 5 à 10 g d’oignon par kg de poids, ce qui, pour un chien de 10kg, correspond environ à un oignon entier.

Les symptômes, qui peuvent apparaitre plusieurs jours après l’intoxication, vont d’abord se présenter sous la forme d’une baisse d’entrain. Des symptômes digestifs (diarrhées, vomissements) sont possibles et également des difficultés respiratoires. Le signe le plus caractéristique est la coloration des urines, marron foncé, liée à la destruction des globules rouges.

Cette intoxication n’est en général pas mortelle mais il convient malgré tout d’éviter son ingestion.

L’avocat

C’est une intoxication assez rare (le CAPAE n’a enregistré qu’une vingtaine d’appels). Toute la plante est toxique (feuilles, fruits, graine). L’intoxication chez le chien, survient le plus souvent suite à l’ingestion de la chair de l’avocat. Les symptômes sont essentiellement digestifs (vomissements, diarrhées, perte d’appétit). Des symptômes respiratoires et/ou cardio-vasculaires peuvent également survenir.

Les doses toxiques sont mal connues ; il convient donc d’éviter d’exposer son chien à cet aliment.

Les pommes de terre

Intoxication assez rare également (10 appels par an au CAPAE), elle concerne l’ingestion de pommes de terre crues. C’est la solanine qui est contenue dans la pomme de terre qui est responsable de l’intoxication et celle-ci s’élimine dans l’eau de cuisson ; il n’y a donc pas de risque avec les pommes de terre cuites. (Attention à ne pas faire avaler l’eau de cuisson qui elle, va contenir la solanine éliminée)

La solanine est irritante pour le tube digestif ; les symptômes que l’on rencontre sont donc principalement des troubles digestifs : vomissements chez le chien, constipation suivie de diarrhées. Des troubles neurologiques peuvent également apparaître (tremblements, pertes d’équilibre)

Les symptômes peuvent apparaître rapidement, 2 à 3 heures après l’ingestion. Les doses toxiques se situent autour de 30 grammes de pommes de terre verdies par kg de poids.

L’évolution est en général favorable mais des cas mortels sont décrits (surtout si ingestion massive)

Les plantes

La liste des plantes toxiques est assez longue. Sans vouloir être exhaustif, il faut se méfier de l’If (juste la plante, pas le fruit), le buis (très toxique, mais les cas sont rares), le chêne (par ingestion des glands), le cycas (plante d’appartement ressemblant à un petit palmier, extrêmement  toxique ; deux graines peuvent tuer un petit chien !), le ficus (en raison du latex qu’il contient et qui est très irritant), le gui et le houx (vigilance accrue au moment des fêtes de fin d’année), le laurier rose (2 ou 3 feuilles sont mortelles pour un chien de 10 kg), le lys, le muguet…

Face à la multiplicité des plantes toxiques, la prudence doit être de mise et il convient d’éviter au maximum qu’un chien ne mange quelque plante que ce soit.

***

Cette liste d’aliments toxiques n’est pas exhaustive.
En cas de doute,  n’hésitez pas à contacter le centre antipoison vétérinaire :

CAPAE – 24h/24, 365 j/an, au +33 (0)2 40 68 77 40. www.centre-antipoison-animal.com
CNITV – +33 (0)4-78-87-10-40, 24h/24 www.vetagro-sup.fr/centre-national-dinformations-toxicologiques-veterinaires-cnitv

Si l’intoxication est avérée, il faut consulter votre  vétérinaire d’urgence ou un vétérinaire de garde si besoin.
Plus d’informations sur les intoxications ici : www.vetalia.com/les-10-intoxications-les-plus-frequentes-en-urgence-veterinaire-a-domicile

>> A lire : 10 cas de figure qui doivent vous faire penser à une urgence vétérinaire

Dr Christophe LE DREF

Co-Fondateur de Vetalia
N°Ordre 18384
Président de l'AVAD
ENVA 1998 Vétérinaire Associé depuis 2008
Article rédigé par: Christophe
Date de publication: 16-09-2016