';

Pourquoi mon chien pète ?

Si l’excuse du “désolé, c’est mon chien..” se révèle parfois bien utile, dans les faits, près de 10% des propriétaires de chiens continuent à se plaindre des flatulences de leur compagnon… Mais alors quelles en sont les raisons ? Quelles solutions apporter ?

chien timide

Tout d’abord, sachez que c’est un phénomène qui reste généralement tout à fait naturel (tout comme chez les hommes, ceci dit en passant). A cela, différentes origines :

1. Désésquilibres alimentaires

D’abord, il peut être lié à l’alimentation de votre animal, que ce soit sa quantité ou sa qualité. Si vous sur-nourrissez votre animal, son système digestif va fonctionner à plein régime, ce qui peut provoquer des flatulences indésirables. De même, si vous lui donnez une alimentation peu digeste (maïs, haricots, dérivés de calcium…) ou si votre compagnon est en plein processus de transition alimentaire, il  risque d’ “embaumer” votre salon. Ceci est dû au processus de fermentation bactérienne qui a lieu dans la partie terminale de l’intestin de votre chien. Si vous êtes en phase de changement alimentaire, il suffit d’attendre que la microflore s’adapte. Sinon, et cela en particulier si votre animal est en ration ménagère, demandez des conseils alimentaires à votre vétérinaire.

2. Aérophagie

Ensuite, moins évidemment mais tout aussi pertinemment, sachez que ces ‘pets’ peuvent être dûs à de l’aérophagie, qui correspond au fait de “manger” de l’air. Si votre chien mange trop rapidement par exemple, il peut avaler un surplus d’air en même temps que sa ration. Pour éviter qu’il ne se rue sur sa gamelle, une solution serait d’éviter les situations qui tendent à stresser votre animal : faites-le manger seul et au calme, de sorte à ce qu’il ne soit pas en compétition avec d’autres chiens, et étalez si possible sa ration en deux repas, donnés à horaires réguliers. Cependant, si vous êtes propriétaire d’un chien de race type Carlin ou Bouledogue, au nez aplati, sachez que vous ne pourrez limiter l’aérophagie car ils respirent par la bouche.

3. Pathologie

Si vous restez cependant persuadés que “c’est anormal”, “qu’une si forte odeur ne peut sortir d’une si petite chose” sachez que certaines pathologies d’origine parasitaire ou bactérienne peuvent modifier la fréquence et l’odeur de ces gaz intestinaux. Ainsi, si vous notez des changements, vérifiez que vos vermifugations sont à jour et n’hésitez pas à consulter un vétérinaire !

A lire : Que faire en cas de vomissements chez le chien ?

Crédits Fotolia : #155801828 – Vladimir

docteur samuel bernard

Dr Samuel BERNARD

Co-Fondateur de Vetalia
N°Ordre 20948
ENVA 1999 Vétérinaire Associé depuis 2008
Article rédigé par: admin
Date de publication: 20-07-2017