Le blog vétalia

golden retriever dog running in the snow
05mar
170117004

Que faire quand mon animal a froid ?

Le froid persiste et avec lui les bottes, les moufles, les bonnets… mais avez-vous pensez que votre animal lui aussi pouvait avoir froid ? Et oui, même si votre animal est mieux armé que vous contre le froid, il peut commencer à en souffrir du froid de certaines températures, surtout si elles deviennent négatives. Nous allons vous donner toutes les clés pour préparer votre animal à affronter la fin de l’hiver !

The dog freezes. Funny dog wrapped in a warm blanket

1) Comment savoir si mon chien a froid ?

Il y a plusieurs symptômes pouvant vous aider à savoir si votre animal a froid. Tout d’abord, si vous remarquez que lorsqu’il est dehors, votre animal grelotte ou tremble, il se peut qu’il ait froid. Il convient alors de rentrer votre chat à l’intérieur et de raccourcir la promenade de votre chien. Ensuite, si votre chien semble plus fatigué que d’habitude, que ses mouvements sont lents et maladroits, il se peut que cela soit dû au froid. Enfin, une peau sèche ou un museau sec peuvent aussi être des signes que votre animal a froid.


2) Tous les chiens ne sont pas traités à la même enseigne !

Ne pensez pas que votre chaton de 4 mois et votre grand labrador ont la même résistance au froid ! Il y a plusieurs facteurs qui l’influencent et qui doivent vous guider pour savoir avec quelle vigilance vous devez surveiller votre animal. Tout d’abord, il faut prendre en compte l’épaisseur de la fourrure et l’embonpoint de l’animal. Les animaux à poils longs et de grand gabarit ont tendance à mieux résister au froid que ceux à poils courts et de petit gabarit. Ainsi, un lévrier aura froid beaucoup plus rapidement qu’un Terre-Neuve ! De plus, les jeunes et les animaux très âgés sont plus sensibles au froid, l’âge est donc un facteur à ne pas négliger. Enfin, il faut aussi prendre en compte les habitudes de vie de votre animal. En effet, si ce dernier est habitué à vivre à l’intérieur toute l’année, il sera plus sensible au froid qu’un animal gambadant toute l’année dehors.

 

3) Comment réchauffer mon animal une fois que le mal est fait ?

Vous avez fait attention et pourtant ça y est, votre animal grelotte, éternue… vous pouvez encore l’aider ! Dès que votre animal est de retour à l’intérieur, frictionnez-le vigoureusement, puis placez-le près d’une source de chaleur (chauffage, cheminée…) jusqu’à ce qu’il arrête de trembler, en n’oubliant pas de lui laisser de l’eau car le chauffage a tendance à déshydrater l’air ambiant. Enfin, évitez de le laisser ressortir dans les prochains jours, ou alors brièvement, et surveillez bien l’évolution de son état. En cas de doute, passez chez le vétérinaire sera toujours une bonne idée !

 

4) Comment protéger mon chien du froid ?

Il n’y a pas beaucoup de solutions face au froid. La meilleure option est celle que nous employons déjà sur nous : le couvrir. En effet, équiper votre animal, en particulier votre chien, d’un manteau, peut l’aider à maintenir sa température corporelle à un niveau correct. Vous pouvez aussi opter pour des chaussons adaptés, votre animal pourra avoir un peu de mal à s’habituer, mais il s’agit d’une bonne protection. Il est aussi important de ne pas trop toiletter votre animal cet hiver. Laissez-lui sa fourrure naturelle qui est faite pour le protéger.

Dans la maison, placer le panier à côté du radiateur et à l’abri des courants d’air peut être une bonne idée, en particulier pour les chiens les plus fragiles.

Dans le cas où il y a de la neige, sachez que celle-ci peut entraîner diarrhées et vomissements si votre animal en consomme en quantité trop importante. Elle peut aussi se coller aux poils et former des agrégats de glace. Inspectez donc bien votre animal lorsqu’il rentre de ses escapades, notamment au niveau des coussinets et entre les doigts.

Enfin, si votre animal vit en permanence dehors, mettez à sa disposition un abri pour se protéger des intempéries et augmenter sa ration alimentaire pour pallier à la dépense énergétique supplémentaire qu’il doit fournir pour résister au froid.

 

Le froid n’est donc pas à prendre à la légère, surveillez bien les réactions de votre animal quand il sort et pour toute interrogation, n’hésitez pas à questionner votre vétérinaire !

Crédit Fotolia : #193136563 - kozorog

170117004

Dr Christophe LE DREF

Co-Fondateur de Vetalia
N°Ordre 18384
Président de l'AVAD
ENVA 1998 Vétérinaire Associé depuis 2008

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>