';

Les crises convulsives

Les crises convulsives se manifestent assez fréquemment chez le chien (plus rarement chez le chat). Certaines races sont prédisposées à l'épilepsie (Yorkshire, Caniche, Labrador, Berger Allemand, etc.) mais les crises peuvent survenir à tout âge chez des chiens de toute race. D'ailleurs, les crises convulsives ne sont pas toujours provoquées par de l'épilepsie ; beaucoup d'autres maladie peuvent provoquer des convulsions (hypoglycémie, maladie rénale, trouble cardiaque, etc.) Les crises sont en générale très brèves et dans la plupart des cas, l'animal a complètement récupéré quelques minutes plus tard.

Le geste utile

En cas de crise, il convient, même si cela est très difficile, de ne pas s'affoler. L'animal est en état d'hyperexcitabilité et tout signe de nervosité, tout bruit supplémentaire ne fera qu'aggraver le crise. L'animal perd conscience dans le plupart des cas, aussi est-il inutile et illusoire de vouloir rassurer le chien. Le plus important est de "sécuriser" l'animal, de veiller à ce qu'il ne se blesse pas en se cognant contre un meuble par exemple. Une idée répandue est que les chiens avalent leur langue : c'est absolument faux et il ne faut surtout pas tenter de récupérer la langue dans la gueule d'un chien; en effet, la crise génère des mouvements convulsifs de tous les muscles, y compris ceux de la mâchoire : vous risquez de vous faire mordre. Coupez le son de la télévision, éteignez les lumières, calmez-vous et sécurisez l'animal. Une fois la crise passée, appelez le vétérinaire pour que l'animal soit examiné au plus vite.

CLD

Dr Christophe LE DREF

Co-Fondateur de Vetalia
N°Ordre 18384
Président de l'AVAD
ENVA 1998 Vétérinaire Associé depuis 2008
Article rédigé par: admin
Date de publication: 09-06-2013