Le blog vétalia

drole-de-face-de-chien
24mar
CLD

Que faire quand mon chien/chat me mord ?

Votre animal vous a mordu ? Vous ne savez pas quoi faire pour remédier à cette situation douloureuse et pénible pour votre relation avec votre animal ? Pas de panique, voici de quoi vous éclairer sur ce comportement.

 

Balinese cat on glass surface of a table
 

1. Comprendre pourquoi votre animal vous a mordu

Il y a plusieurs causes possibles à l’agressivité chez nos animaux domestiques. Tout d’abord, il faut savoir qu’un animal qui n’a pas été correctement sevré peut avoir des difficultés à contrôler l’intensité de ses morsures, et de ses griffures dans le cas de nos amis les félins.

Des situations de stress, d’ennui, de frustration, peuvent également être source d’agressivité. N’étant pas compris, en désespoir de cause, votre animal finit par mordre ou griffer, plus ou moins violemment. Malheureusement, si ce schéma se répète trop souvent, et que ces signaux ne sont jamais bien compris, alors au fur et à mesure le chat passera directement en mode morsure/ griffure. N’hésitez pas à prendre contact avec votre vétérinaire pour identifier la source de ces agressions, de multiples solutions existent pour corriger ce problème.

Enfin, la morsure peut aussi être un signe révélateur d’une douleur chez votre animal. Cependant, nos compagnons sont très forts pour vous cacher qu’ils souffrent. Si vous les caressez sur une zone douloureuse, il se peut qu’ils réagissent alors violemment si la douleur est vive, soyez donc très prudent et attentif aux signaux émis par votre compagnon  !


2. Un problème de subordination de l’animal

Chez le chien, l’agressivité est malheureusement le principal trouble du comportement et c’est une situation à ne pas négliger, notamment parce que les principales victimes sont les enfants, souvent au niveau du visage et des mains.

En effet, une morsure est souvent prise trop à la légère par les propriétaires. On pense trop souvent que l'animal « pince » alors qu'il « mord », méfiez-vous, il vous teste ! Un chien qui pince sait qu’il domine et donc qu’il peut pincer à tout moment pour montrer son désaccord, le problème est qu’il risque de ne pas mesurer sa force la prochaine fois. Il faut donc corriger ce trouble le plus rapidement possible.

Cependant, ne croyez pas que les chats sont exempts de ce phénomène. Ainsi, pour votre chat, les membres de la famille qu’il mord lui sont inférieurs et ceux non mordus lui sont supérieurs. Il faut donc rétablir auprès de votre animal l’autorité nécessaire pour faire cesser ces morsures.


3. Que faire pour corriger ce comportement ?

Première étape : surveiller l’éducation de votre animal

Si votre animal est encore jeune, il se peut qu’il vous mordille lors de jeux. Ce comportement, normal à un jeune âge, doit s’atténuer au fil des premiers mois de sa vie, sinon il conservera une fois adulte l’habitude de vous mordre. Pour cela, vous pouvez acheter des jouets pour interagir avec votre animal plutôt que de recourir à l’usage de vos mains, il comprendra ainsi peu à peu la différence entre ce qu’il a le droit de mordre ou non.


Seconde étape : anticiper les morsures

Un animal mord très rarement sans prévenir, il faut donc que vous appreniez à détecter les signes annonciateurs d’une morsure propres à votre animal.

Chez le chat par exemple, vous pourrez remarquer avec beaucoup d’attention que ses oreilles se couchent, que sa queue fait de légers battements et que la pupille de ses yeux se dilate légèrement.

De plus, certains chats et chiens réagissent parfois lorsque vous caressez des zones sensibles de leur corps. Apprenez à connaître ces zones d’inconfort de votre animal : chez le chat méfiez-vous par exemple de la ligne du dos et du ventre.


Troisième étape : comment agir juste après la morsure ?

Pour beaucoup de nos carnivores domestiques, la voix joue un rôle important dans ce qui lui est permis ou non de faire. Ainsi, lorsque votre compagnon se met à vous mordre, l’idée est de prononcer le plus distinctement et sèchement un « non », les phrases les plus courtes étant les plus efficaces pour vous faire comprendre. Ne croyez pas que ce conseil s’applique uniquement pour les chiens, les chats sont également tout à fait capables de comprendre votre colère ! Par exemple, si la morsure a lieu au cours d’un jeu avec votre animal, un « NON » ferme et l’arrêt simultané du jeu constituent une bonne combinaison. Le chat associera alors la morsure à la fin du jeu et cessera peu à peu.

Une autre action efficace est de repousser votre animal au moment de la morsure. L’idée est assez simple, votre animal aime avoir toute votre attention, il convient alors après une morsure de l’isoler quelques minutes pour qu’il comprenne qu’il a fait une bêtise.

Enfin, restez prudent face à un chien mordeur, ne le laissez pas seul avec un enfant par exemple. Une fois l’agressivité de votre animal détectée, il faut éviter de la reproduire et essayer de la soigner sur le long terme, la rééducation étant bien entendu possible. Le mieux est de prendre contact avec un professionnel en comportement afin de déterminer les causes de la morsure et apporter les changements adéquats. Il serait dommage de renforcer sans le savoir un mauvais comportement.

 

Et point essentiel, n’oubliez pas de montrer votre morsure systématiquement à votre médecin et à parler de ce problème avec votre vétérinaire pour votre animal !

 

Crédit Fotolia : #195258132 - bravissimos

CLD

Dr Christophe LE DREF

Co-Fondateur de Vetalia
N°Ordre 18384
Président de l'AVAD
ENVA 1998 Vétérinaire Associé depuis 2008

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>