Le blog vétalia

urgence-veterinaire-noel-chien
19déc
SG

Les dangers de Noël pour nos animaux de compagnie

Guirlandes, chocolats, cadeaux par milliers… la période de Noël est synonyme de réjouissance pour nous, humains. Mais attention, pour nos animaux de compagnie, elle est plutôt synonyme de danger. Le nombre d’animaux hospitalisés augmente chaque année durant les fêtes de fin d’année. Voici quelques conseils pour éviter un séjour chez le vétérinaire à votre animal.

 
 

1) Les décorations de Noël : quels dangers se cachent derrière les guirlandes, boules de Noël et houx ?

Les décorations de Noël constituent un premier risque pour votre animal. Les chiens comme les chats adorent s’amuser avec les guirlandes ou le sapin, parfois à leur dépends. L’ingestion des guirlandes entraîne un risque d’occlusion intestinale et le mordillage du fil électrique peut entraîner des électrocutions chez nos animaux de compagnie. Ainsi, placez plutôt vos guirlandes en hauteur sur le sapin de Noël et en cas d’électrocution, appelez sans délai un vétérinaire.

Les boules de Noël cachent aussi un danger : votre chat peut jouer avec et votre chien peut les faire tomber très facilement. Dans les deux situations et en cas de casse, la boule brisée en mille morceaux sur le sol représente un véritable danger pour votre animal en cas d’ingestion.

Faites aussi particulièrement attention aux plantes utilisées pour la décoration de table ou de la maison. Ces plantes d’ornements utilisées pour les fêtes de fin d’année sont souvent très toxiques voire même mortelles pour nos compagnons. Les boules de gui, de houx et l’if sont de véritables poisons pour les chiens et les chats. Salivation excessive, vomissement, diarrhées, éruptions cutanées sont autant de signes qui doivent vous alerter : contactez alors rapidement le vétérinaire le plus proche. Evitez donc d’utiliser ces plantes ou tenez les hors de portée de vos animaux.

Pour finir, bannissez la neige artificielle : elle est toxique pour vos animaux et peut provoquer des problèmes digestifs. De plus, elle est mauvaise pour l’environnement.

 

2) Le repas : attention à l’indigestion et à l’intoxication

Les fêtes sont synonymes de bons repas et d’excès pour nous mais il faut être doublement vigilant car les intoxications alimentaires peuvent être mortelles pour votre animal.

Le premier aliment incriminé pendant les fêtes de fin d’année est le chocolat, qui est à éviter impérativement. L’intoxication du chien survient toujours après l’ingestion de doses importantes de chocolat (de 100g à 1kg) et dépendra aussi de la taille de votre animal. Les signes cliniques apparaissent 4 à 5 heures après l’ingestion, et ce sont les signes nerveux qui prédominent : nervosité, halètement, agitation, ataxie, tremblements musculaires, convulsions voire même coma. Si vous surprenez votre compagnon ou suspectez qu’il ait pu manger du chocolat, conduisez-le le plus rapidement chez un vétérinaire.

De plus, même si un petit morceau de dinde, de poulet ou de lapin peut réjouir votre animal, ces mets sont constitués de petits os qui pourraient provoquer des perforations ou des occlusions du tube digestif. Les aliments trop gras ou salés, comme le saumon fumé par exemple, sont à proscrire car non adaptés à la flore intestinale de votre animal.

Pendant les fêtes de fin d’année, la règle d’or est donc de ne pas nourrir vos animaux avec les restes de tables et prudence avec le chocolat !

 

3) Stress durant les fêtes et déballage des cadeaux

Entre Noël et le jour de l’an, nous nous réunissons à de nombreuses reprises en famille ou entre amis. Mais notre compagnon pourrait ne pas apprécier ces réunions autant que nous. En effet, votre animal peut être stressé pour différentes raisons : trop de monde au même moment, trop de bruits dus aux éclats de rire et retrouvailles, des enfants trop insistants voulant jouer avec lui, se faire marcher dessus accidentellement… etc.  Veillez à toujours bien garder un œil sur lui pendant ces réunions et soyez attentif à son bien-être en lui offrant toujours la possibilité d’aller se mettre dans un endroit calme et confortable.

Attention, redoublez d’attention au moment tant attendu du déballage de cadeaux par les plus petits mais aussi par les plus grands. Ne laissez pas vos animaux de compagnie trainer dans les parages ou surveillez-les attentivement. En effet, les jouets reçus par les enfants représentent un danger s’ils sont suffisamment petits pour être avalés. De même, prenez garde aux jouets électriques nécessitant des piles pour fonctionner, ils peuvent être ingérés et entraîner des occlusions. Soyez vigilants la présence de métaux lourds contenus dans les piles peut aussi provoquer des brûlures et des ulcérations chez votre animal de compagnie. Dernier piège de cette séance de déballage, ne laissez pas trainer les ficelles, rubans et papiers au sol, eux-aussi peuvent être ingérés et envoyer votre animal directement chez le vétérinaire d’urgence. Faites donc le ménage assez rapidement une fois les cadeaux offerts.

 

La période de Noël et du jour de l’an regorgent de pièges et de dangers, mais ils sont très faciles à éviter. N’hésitez pas à téléphoner à votre vétérinaire en cas de doute ! En suivant tous ces conseils de base, nous vous souhaitons de passer, avec vos animaux de compagnie, d’excellentes fêtes de fin d’année.

 

Crédit Fotolia : #73462261 - absolutimages

SG

Dr Sarah GALDIN

N° Ordre 16772 ENVL 2002 Vétérinaire Associée depuis 2013

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>