Le blog vétalia

Haustiergruppe an Weihnachten isoliert
05jan
CLD

Bonne année des O !

Belle et heureuse année 2018 ! Qui dit nouvel an dit également nouvelle initiale pour les prénoms des animaux qui viendront au monde dans les douze prochains mois. Cette année, place aux prénoms en « O ». Choisir le prénom d’un nouveau compagnon est cependant source de questions, nous tâcherons ici de répondre aux plus fréquentes.

 

 

1) Mais d'où vient cette fameuse règle « une année : une lettre » ?

Initialement, il n’y avait pas de contrainte particulière, chacun était libre de nommer son animal de compagnie comme il le souhaitait. Cependant, cette totale liberté s’est rapidement avérée problématique pour la Société Centrale Canine (ou SCC) chargée de tenir à jour le Livre des Origines Français (ou LOF) recensant tous les chiens de race du pays. Afin de simplifier la lecture de ce registre, la SCC a décidé en 1926 d’imposer aux propriétaires de chiens de race la règle suivante : tous les chiots nés en 1926 devront être inscrit au LOF avec un prénom commençant par la lettre « A ». Puis l’année suivante, en 1927, ce sera le tour des prénoms en « B ». Le cycle était alors lancé avec les 24 lettres de l’alphabet.

En 1972, les lettres les moins accommodantes ont été supprimées. Ainsi, il n’y a plus d’année en « K », « W », « X » ou « Y », si bien qu’aujourd’hui le cycle des prénoms dure 20 ans. Enfin, lorsque les livres des origines pour les chats de races furent créés, la même règle fut appliquée.

 

2) Si toutefois cette année j'ai envie d'appeler mon chien Aristote, suis-je en règle ?

Nous avons donc vu que depuis plus de 90 ans, l’inscription aux différents livres des origines est réglementée. Toutefois, en dehors de ce cadre officiel, chacun appelle son compagnon comme il l’entend. Si votre chien ou votre chat n’est pas inscrit au livre des origines, vous êtes donc parfaitement en droit de vous affranchir de cette règle. Par ailleurs, même si votre animal est inscrit, c’est à dire s’il est officiellement reconnu comme appartenant à une race spécifique, rien ne vous oblige à utiliser son nom officiel dans la vie courante. Ainsi, si, pour diverses raisons, le prénom réglementaire de votre chien ou de votre chat ne vous plaît pas, n’hésitez pas à en choisir un autre commençant par la lettre que vous voulez ! Vous utiliserez alors ce prénom au quotidien alors que le nom officiel ne servira que pour les registres.

 

3) Alors comment choisir le prénom idéal pour mon animal ?

Même si nous savons maintenant que, dans le cadre familial, la règle des lettres peut être bravée, le fait de choisir un prénom pour son animal n’est pas toujours facile. Voici quelques conseils pour les futurs adoptants.

Les animaux familiers sont très sensibles aux intonations que nous prenons lorsque nous leurs parlons. Par conséquent, il est important que leur prénom puisse s’énoncer de façon distincte. C’est pour cela qu’il est recommandé de choisir un prénom assez bref et dont la prononciation reste simple.

De plus, une fois la décision prise, il est important de ne pas revenir en arrière. Comme nous allons le voir par la suite, l’apprentissage du prénom n’est pas un acquis. Changer de prénom en cours de route pourrait déboussoler votre animal et tout serait à reprendre depuis le début.

Pour éviter les remords,  il est donc important de prendre le temps de la réflexion. Si vous êtes plusieurs à accueillir votre nouveau compagnon, la décision doit être collégiale. Il faut donc prendre soin d’écouter les avis de chacun, y compris des plus jeunes.

Malgré tous ces enjeux, le point essentiel est de vous faire plaisir. Les contraintes réglementaires restent finalement très modérées, c’est donc l’occasion de choisir un prénom qui vous plaise réellement.

Un dernier conseil, il faut toujours penser à bien vérifier le sexe de votre ami à quatre pattes avant de choisir un prénom. En effet, il arrive couramment qu’une femelle se voit affublée d’un prénom masculin et inversement. Il serait dommage de passer plusieurs jours à choisir un nom pour se rendre compte quelques mois plus tard que Félix était en fait une femelle !

 

4) Maintenant que le prénom parfait est choisi, comment l'apprendre à mon compagnon ?

Ca y est, vous avez décidé du prénom de votre nouvel animal, maintenant il faut que celui-ci le reconnaisse. Comme toujours en éducation canine ou féline, l’objectif et d’associer l’action demandée à une conséquence positive. Dans un environnement calme, prononcez le nom de votre animal, si celui-ci réagit, s’il se tourne vers vous par exemple, récompensez-le en lui donnant une friandise et en le félicitant abondamment. S’il ne réagit pas, n’insistez pas et réessayez un peu plus tard. Une fois cette notion acquise, vous pourrez reproduire le même exercice mais dans un lieu moins calme. L’apprentissage peut parfois être long, cela dépend du caractère de l’animal. Il faut cependant rester patient et persévérer sans jamais s’énerver.

 

Nous l’avons vu, qu’il commence par « O » ou non, choisir le prénom de son compagnon n’est pas toujours simple. Cependant, cette décision coïncide toujours avec un heureux événement : l’arrivée d’un nouveau membre de la famille !

 
CLD

Dr Christophe LE DREF

Co-Fondateur de Vetalia
N°Ordre 18384
Président de l'AVAD
ENVA 1998 Vétérinaire Associé depuis 2008