';

Adopter un chaton : comment se préparer ?

Votre famille va s'agrandir et vous allez bientôt adopter un petit chaton ? Voici quelques conseils afin de l'accueillir dans les meilleures conditions.

adoption-chat-vetalia

1. Une alimentation de qualité

Pour qu'il ait une bonne croissance, il est important que le chaton reçoive une alimentation de qualité dès son plus jeune âge. Si vous ne souhaitez pas garder celle donnée par l'ancien propriétaire, procurez vous un échantillon de ses anciennes croquettes afin d'effectuer une transition alimentaire. Elle doit durer environ une dizaine de jour en augmentant progressivement la part de nouvelles croquettes. Cela permet d'éviter les troubles digestifs et que le chaton ne boude pas ses nouvelles croquettes.

Profitons de cela pour tordre le cou à l'idée reçue : "c'est un chaton donc il boit du lait". A l'âge de 8 semaines, l'alimentation du chaton doit être solide; il ne reçoit plus de lait maternel. De plus, le lait de vache est très gras, très énergétique et difficilement digestible par nos petits compagnons à 4 pattes !

2. De l'eau fraiche à disposition

Il est nécessaire qu'il ait toujours de l'eau fraiche à volonté. Certains préfèrent boire lorsque l'eau est en mouvement : lorsque vous ouvrez le robinet, celui-ci accourt et vient laper le petit filet d'eau. Pas toujours facile ;) Il existe aujourd'hui des fontaines à eau pour les chats, permettant d’avoir une eau toujours en mouvement. Avec cela il sera plus tenté d'aller boire et à vous les économies d'eau !

3. Des jouets et griffoirs

Afin qu'il soit parfaitement épanoui, mettez lui à disposition plusieurs jouets. Les premiers mois chez le chaton sont importants pour son éveil. S'il s'attaque à vos meubles, un petit bruit sec comme un claquement de main permet d'attirer son attention et donnez lui par la suite les jouets avec lesquels il peut s'amuser.  Le but est d'attirer son attention vers quelque chose dont il a le droit de faire.

4. Une litière propre

Les chatons sont rapidement propres. Certains font leur besoin en extérieur, mais lorsque cela n'est pas possible n'hésitez pas à lui mettre à disposition une litière. Il faut que les crottes soient régulièrement retirées et que la litière soit intégralement nettoyée une fois par semaine. S'il fait ses besoins en dehors de la litière, n'hésitez pas à utiliser un essuie-tout pour les ramassez puis de le disposer à l'intérieur de la litière : il aura l'odeurs de ses déjections à l'intérieur ! Vous pouvez également mettre une goutte de javel dans le substrat de la litière. Si ces astuces ne suffisent pas, essayez de changer de substrat. Certains chats sont assez exigeants !

5. Son petit coin à lui

Il est indispensable pour lui d'avoir un petit coin qui lui sera réservé, dans lequel il se sente bien, tranquille et qu'il puisse s'y reposer. Ne venez pas l'embêter ou le caresser lorsqu'il s'y trouve !

6. L'arrivée du chaton : sensibilisez les plus jeunes de la famille

Afin que l'arrivée de ce chaton se passe dans les meilleures conditions, il est nécessaire que tout le monde y soit préparé. Cela passe également par les plus jeunes de la famille. Les enfants doivent être sensibilisés à respecter le plus possible le chaton lorsqu'il se repose, mais également ne pas lui tirer la queue et les poils !

7. Les visites chez le vétérinaire

Après avoir acquis votre petit compagnon, vous pouvez amener votre chaton chez le vétérinaire afin de lui faire un "check-up" complet : on parle de visite d'achat. Cela sera l'occasion de lui faire ses premiers vaccins mais également de l'identifier si cela n'est pas encore fait. Pour rappel, il est maintenant obligatoire que tous les carnivores domestiques comme le chat soient identifiés soit par un tatouage soit par une puce électronique.

Aucune vaccination n'est obligatoire, cependant elle est très vivement conseillée et le protège contre des maladies qui peuvent avoir de très grosses répercussions sur sa santé. Le nombre de rappels dépend de l'âge du chaton lors de son tout premier vaccin mais également contre les maladies auxquelles il est vacciné.

Vous pourrez également discuter avec le vétérinaire de la stérilisation. Si vous ne souhaitez pas avoir de portée, il est vivement conseillé de stériliser votre chaton à partir de ses 6 mois. Chez la femelle, cela évite tout d'abord l'ensemble des chaleurs (et ses miaulements incessants !), mais surtout cela permet de diminuer au maximum les risques d'apparition de tumeurs mammaires et d'infections de l'utérus. Les tumeurs mammaires chez la chatte sont fréquemment très agressives et de très mauvais pronostic. Chez le mâle, cela permet d'éviter les fugues, bagarres et diminue le risque de transmission de maladie, telle que le sida du chat ou la leucose.

N'hésitez pas à poser au vétérinaire toutes les questions qui vous viennent à l’esprit !

8. Anticiper les urgences vétérinaires !

C'est toujours quand on ne s'y attend pas qu'arrivent les urgences ! C'est bien connu, et c'est encore mieux quand cela arrive un dimanche et que votre vétérinaire habituel est fermé. Pour ne pas avoir à chercher dans l'urgence, anticipez ! Demandez à votre vétérinaire comment il organise ses gardes vétérinaires. Renseignez-vous également de savoir s'il existe dans votre région un service vétérinaire à domicile 24h/24 ; on ne sait jamais, le moment venu vous n'aurez peut être pas la possibilité de vous déplacer. Ayez toujours sur vous le numéro du vétérinaire de garde !
Si vous êtes sur la région parisienne, Vetalia intervient 24h/24 : Téléchargez directement notre V-Card sur votre smartphone

>> A lire : 3 médicaments toxiques pour le chat

Crédit photos Fotolia – Esolla -  id 774472439

CLD

Dr Christophe LE DREF

Co-Fondateur de Vetalia
N°Ordre 18384
Président de l'AVAD
ENVA 1998 Vétérinaire Associé depuis 2008

Commentaire (1)Poster un commentaire >

  1. Merci pour ces conseils !

    Commentaire posté par Manu

Comments are closed.

Article rédigé par: admin
Date de publication: 13-03-2017