';

10 choses à savoir sur le lapin

Vous hésitez à acquérir un compagnon avec de grandes oreilles ? Voici 10 points importants à savoir sur le lapin !

Hase

 

1. Le lapereau ne doit pas être trop jeune.

Assurez-vous qu'il n'ait pas été séparé trop tôt de sa mère, le sevrage a lieu à 1 mois, pas avant! Il faut savoir que les lapins qualifiés « d’extra nains » n’existent pas : ce sont juste des lapins non sevrés. Ils peuvent aussi être porteurs de maladies et de parasites. Pour ne pas risquer de vous retrouver avec un animal malade, assurez-vous que les animaux disposent d'un espace de vie confortable et sain et faites rapidement une 1ère visite chez le vétérinaire pour le déparasiter et s'assurer de son bon état de santé.

 

2. Le lapin a besoin d’espace.

Le lapin n’est pas un animal fait pour vivre en cage. Il a besoin de pouvoir gambader dans un espace sécurisé. Il aime également se cacher, sauter et se poster en hauteur pour voir de loin. Bien sûr, votre lapin a besoin de se défouler hors de son lieu de vie au mois 3 à 4 heures par jour. Lors de ses sorties, vous pouvez rajouter des jouets, des lieux de couchage, des tunnels pour qu’il s’amuse. Faites attention à ne rien laisser trainer qu’il pourrait ronger (livres, fils électriques…).

 

3. Le lapin est un animal propre.

Dans la nature, le lapin fait ses besoins toujours au même endroit. Il est très facile de rendre votre lapin propre chez vous, en lui proposant un bac à litière (pour chat) contenant de la litière végétale. Il comprendra très vite le principe. Ce système est plus pratique à nettoyer mais aussi plus hygiénique car cela n'oblige pas le lapin à rester dans sa litière toute la journée ce qui lui évitera des problèmes d’inflammation des pattes (pododermatites).

 

4. Le lapin a besoin d’un enclos bien aménagé.

Votre lapin doit avoir un endroit à lui où il est en sécurité, comme une cage ou un enclos. Cet  espace doit faire au minimum 1m2 pour un lapin de 1 kg. Privilégiez une gamelle d’eau lourde pour éviter qu’il ne la renverse (le biberon n’est pas conseillé car difficile à nettoyer). Une maisonnette en bois est un élément important qui lui  permettra de se cacher et d’avoir un poste d’observation. Enfin, n’oubliez pas d’ajouter un bac à litière pour qu’il puisse y faire ses besoins et un râtelier pour y mettre le foin.

 

5. Le lapin est un herbivore strict.

Son alimentation doit essentiellement se composer de foin de bonne qualité donné à volonté, bien vert et sans poussière (le foin représente plus de 70% de l'alimentation du lapin). A cela vous pouvez ajouter des légumes et de la verdure fraîche (environ 10% de son poids chaque jour), comme des endives, des fanes de carotte, du céleri, du fenouil, du persil… Evitez de donner plus d’une fois par semaine des fruits et des carottes, trop riches en sucre. Vous pouvez éventuellement donner des granulés sans céréales en quantité limitée, mais cela n’est pas nécessaire à un lapin adulte en bonne santé. Evitez le pain, les sucreries, le chocolat et laissez toujours de l’eau fraîche à disposition.

 

6. Il existe des vaccins pour le protéger

Deux maladies sont assez répandues en France et sont mortelles dans quasiment tous les cas : la myxomatose et la maladie virale hémorragique. La vaccination peut se faire dès l’âge de 5 semaines, par un vétérinaire. Un rappel annuel est ensuite nécessaire.

 

7. Le lapin peut être stérilisé.

Les lapins peuvent être stérilisés à partir de 6 mois. C’est indispensable pour la femelle car le risque de tumeurs de l’utérus est très élevé chez la lapine entière. Pour le mâle, c’est plus une question de comportement : si votre jeune lapin commence à uriner partout en jet et à être agressif, mieux vaut le faire castrer. De plus, il est indispensable de faire castrer deux lapins qui vivent ensembles, qu’ils soient mâles ou femelles.

 

8. Le lapin est une espèce sensible.

Pour prévenir un bon nombre de maladies, il est important de placer son enclos en dehors  des zones de courant d’air. Il faut particulièrement surveiller le transit intestinal de votre lapin, un arrêt de celui-ci pouvant lui être rapidement fatal. N’hésitez pas à faire vérifier les dents de votre lapin par un vétérinaire, si elles poussent trop vite ou ne s'usent pas assez, elles risquent de lui blesser l’intérieur de la bouche provoquant ainsi des abcès très douloureux.

 

9. Le lapin, animal territorial ?

Le lapin est considéré comme étant un animal territorial. Mais il peut tout à fait s’entendre avec un congénère ! Il faut dans ce cas prévoir un temps d’adaptation plutôt long, ainsi que de faire castrer les deux lapins. Mieux vaut garder deux cages ou deux enclos pour pouvoir les séparer si jamais une bagarre éclate.

 

10. Le lapin s’entend-il bien avec les autres animaux ?

Le lapin est par nature une proie. Il faut donc surveiller attentivement vos chiens et vos chats quand vous le laissez se promener. Même s’ils peuvent très bien s’entendre, un accident est vite arrivé. Un lapin ne peut pas vivre avec un cochon d’Inde : il peut tuer ce dernier en voulant jouer car les cobayes sont très fragiles. De plus, ils peuvent se transmettre des bactéries dangereuses pour leur santé.

 

Pour plus de précisions n’hésitez pas à en discuter avec votre vétérinaire pour préparer au mieux la venue de votre nouveau compagnon.

A lire : Pourquoi mon chien se gratte / se lèche ?

Crédits Fotolia : #140965769 – drubig-photo

Dr Christophe LE DREF

Co-Fondateur de Vetalia
N°Ordre 18384
Président de l'AVAD
ENVA 1998 Vétérinaire Associé depuis 2008

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Article rédigé par: admin
Date de publication: 16-06-2017