Le blog vétalia

vetalia-chien-qui-se-gratte-aoutats
15sept
veterinaire-de-garde-le-dref

Les aoûtats c’est maintenant !

Tout savoir sur les aoûtats en 10 questions/réponses

Appelés hier en urgence pour soigner un petit Yorkshire qui souffrait de démangeaisons intenses avec apparition d'un oedème de la face et de lésions "bizarres", nous avons eu la "surprise" de découvrir nos premiers aoûtats de l' année. Nous disons "surprise" car bien que couramment décrite, cette parasitose n'est pas la plus fréquente en médecine vétérinaire, qui plus est dans le cadre de l'urgence.
C'était l'occasion rêvée pour écrire l'article de la semaine !

Ceux-là on les avait trouvés sur un petit yorkshire au 16ème étage d'une tour à Bobigny, l'année dernière !

1 – Les aoûtats, c'est quoi ?

De son petit nom scientifique : Trombicula autumnalis ! Il s'agit d'un acarien microscopique. Le terme d' aoûtat est surtout employé pour désigner les larves qui peuvent coloniser en groupe les zones chaudes de nos compagnons à quatre pattes.

2- A quelles saisons observe-t-on des aoûtats ?

Comme leur nom l'indique, ces parasites sévissent essentiellement l'été avec un pic au mois d'août. En fonction des conditions climatiques, on peut les retrouver exceptionnellement à d'autres saisons (printemps, début d'automne).
Ces acariens sont présents dans toute la France. On les retrouve dans les herbes hautes, dans les champs, dans les potagers…

3- Quels sont les symptômes en présence d' aoûtats ?

Les aoûtats (les larves donc) se nourrissent des cellules de la peau des animaux à sang chaud (on les retrouve chez le chien bien sûr mais également chez le chat, les rongeurs, les chevaux etc et même chez l'homme comme nous le verrons un peu plus bas).
Contrairement aux tiques, elles n'aspirent pas le sang de leur hôte mais injectent des enzymes pour digérer les cellules de la peau. Ce sont ces enzymes qui vont provoquer des réactions de prurit par la réaction allergique qu'elles entrainent.
Votre animal va donc se mettre à se gratter frénétiquement, particulièrement dans les zones de forte affluence (les aoûtats attaquent groupés! ) à savoir les zones les plus chaudes : espaces interdigitaux, plis de peau, pavillons auriculaires…
Parfois la réaction allergique peut entraîner des manifestations plus violentes, type oedème de Quincke (gonflement des yeux et des babines) et/ou d'urticaire géante (rougeurs et papules disséminées sur tout le corps).

En résumé, les symptômes ne sont pas spécifiques à la présence d'aoûtats et peuvent être confondus avec n'importe quel type de réaction allergique.

4- Les aoûtats sont-ils dangereux pour mon animal ?

Au delà de l'inconfort lié aux démangeaisons, la présence d'aoûtats n'est pas dangereuse pour l'animal. Néanmoins, il convient d'être vigilant car dans de rares cas, l'allergie peut entrainer des manifestations plus violentes comme évoquées plus haut (Oedème de Quincke, Urticaire Géante). Théoriquement, un oedème de Quincke chez le chien peut entraîner un oedème laryngé à l'origine de difficultés respiratoires.

5 – Comment savoir si mon chien a des aoûtats ?

Un chien présentant les symptômes de prurit (démangeaisons) décrits au-dessus pendant la période propice, doit être suspecté. Un chien qui se mordille frénétiquement l'extrémité des pattes est également un bon candidat à la présence d' aoûtats. Les aoûtats se voient à l'oeil nu, car bien que microscopiques individuellement (et donc non visibles), ils colonisent souvent l'animal en groupe. On voit un amas de "poudre orange" très reconnaissable pour qui en a déjà vu une fois dans sa vie.

6 – Dois-je consulter en urgence en cas d'aoûtats ?

La présence d'aoûtats nécessite que vous présentiez rapidement votre animal en consultation. Votre vétérinaire confirmera la présence ou non d'aoûtats, s'assurera que votre compagnon ne présente pas de signes de réaction allergique graves et vous prescrira le traitement adéquat.
En cas d'apparition de symptômes allergiques plus importants type Oedème de Quincke (gonflement de la face : paupières, babines) voire de difficultés respiratoires manifestes, une consultation d'urgence s'impose. Contactez votre vétérinaire ou le vétérinaire de garde en dehors des heures d'ouverture.

7 – Les aoûtats sont-ils transmissibles à l'homme ?

Les hommes peuvent être la cible d'attaque par les aoûtats mais de manière directe. Quand les aoûtats sont bien au chaud sur un chien, ils y restent (jusqu' à la fin de leur repas , après ils se détachent et tombent pour finir leur cycle de développement). Ainsi, lorsque vous constatez la présence d'aoûtats sur votre animal de compagnie, il faut bien sûr rester vigilant car vous êtes probablement passés au même endroit mais pas de panique : les aoûtats ne passent pas d'un animal à l'homme.

8 – Comment traiter les aoûtats ?

La présence d'aoûtats nécessite un traitement dit APE (Anti-Parasitaire Externe) le plus souvent sous forme de spray à appliquer sur tout le corps de l'animal.
Comme décrit plus haut, la présence d'aoûtats sur votre animal nécessite une consultation chez votre vétérinaire.

9 – Comment éviter les aoûtats ?

Un traitement APE régulier permet d'éviter l'infestation par les aoûtats. Les principaux produits utilisés contre les puces et les tiques peuvent s'avérer efficaces mais ce n'est pas garanti. Des produits plus spécifiques existent et nécessitent parfois une application très localisée aux endroits les plus exposés (espaces interdigitaux, plis de peau etc.)
A la belle saison, soyez très vigilants lorsque votre animal sort dans les herbes hautes. Pensez à bien examiner votre animal régulièrement afin de repérer rapidement la présence des parasites (valable pour les puces et tiques également !)
Tondez régulièrement la pelouse de votre jardin !

10- Y a-t-il un rapport entre les aoûtats et les aoûtiens ?

Absolument aucun ! Quoique dans certaines régions, les habitants préfèreraient voir plus d' aoûtats que d'aoûtiens !

A lire : Fin de vie : quand faut-il décider de faire « piquer » son chien ?

veterinaire-de-garde-le-dref

Dr Christophe LE DREF

Co-Fondateur de Vetalia
N°Ordre 18384
Président de l'AVAD
ENVA 1998 Vétérinaire Associé depuis 2008

Commentaires (2)Poster un commentaire >

  1. Il faut savoir aussi que chez l’animal, le prurit peut être accompagné d’une dépilation, de squames ou croûtes, et il existe des cas documentés d’affections neurologiques chez des animaux fortement infestés, dont chez des chevaux ou chiens.L’aoutat apprécie les zones du corps où la peau est particulièrement fine (chez l’animal, il s’agit souvent de l’intérieur ou extérieur des oreilles, du pourtour des yeux, des membres (espaces interdigitaux..), et la zone vulvaire, génitale ou péri-anale. Et pour en savoir plus sur les aoûtats, cette page est consacrée à ce sujet:http://aoutat.confort-domicile.com/

    Commentaire posté par sweetlilou
    1. Christophe

      Merci pour ces précisions qui vont bientôt être d’actualité à nouveau !

      Commentaire posté par Christophe

Comments are closed.