Le blog vétalia

cat wants to eat and hold knife and fork
27nov
veterinaire-de-garde-galdin

L’alimentation du chat

Un nouveau chat à la maison et vous souhaitez lui donner ce qu’il y a de mieux ? Vous avez bien raison ! Son alimentation a une grande importance puisqu’elle conditionne sa santé, sa beauté, sa longévité ainsi que sa qualité de vie. Nous vous expliquons quels sont les points les plus importants à respecter en ce qui concerne son alimentation.

 

 

1. Quels sont les besoins fondamentaux de votre chat ?

La toute première chose à bien comprendre est que votre chat est un carnivore strict, il a donc besoin d’un apport important (plus de 25%) en protéines animales dans sa ration quotidienne. Mais tous les autres éléments nutritionnels jouent un rôle important et ils sont tout autant nécessaires pour que la machine féline ne s’enraye pas. En effet, le chat a tout particulièrement besoin de taurine, acide aminé qu’il ne produit pas suffisamment lui même et qui doit donc être apporté dans sa nourriture. Une carence en taurine peut entraîner de nombreux problèmes de santé. Il faudra donc choisir un aliment complet qui couvre l’ensemble des besoins de votre animal, quel que soit son état physiologique (sevrage, croissance, âge, stérilisé..).

Concernant les modalités pratiques de son alimentation, il faut savoir que le chat est un prédateur de petits mammifères ou d'insectes. En milieu naturel, il chassera toute la journée et mangera à plusieurs reprises. Pour respecter au mieux ce besoin naturel, privilégiez des nombreux petits repas durant la journée et même la nuit. Une alimentation en libre service peut convenir, surtout s’il mange des croquettes. En revanche, si votre chat ne se régule pas lui même et avale sa nourriture très rapidement, il faudra le rationner en le nourrissant au moins 2 fois par jour. Par ailleurs, votre chat est très sensible aux odeurs et aux bruits, disposez son repas dans un endroit calme et propre du logement. Une erreur courante est de placer sa gamelle proche de sa litière, le chat refuse alors de manger. Les restes de tables sont à proscrire, ils risquent de déséquilibrer son régime alimentaire et de favoriser un surpoids. Si vous habitez en appartement, vous pouvez lui donner de “l’herbe à chat” : certains n’y toucheront jamais, d’autres adoreront, il faudra faire le test avec votre animal. N’oubliez pas de donner de l’eau à volonté à votre animal, elle est très importante pour son équilibre.

 

2. Quelle alimentation choisir : ménagère ou industrielle ?

Les connaissances actuelles sur les besoins nutritifs des chats permettent de proposer des rations soit de type ménagères soit de type industrielles parfaitement équilibrées et bien adaptées à l’âge et à l’état de santé.

Il est possible de réaliser, avec l’aide de votre vétérinaire, une ration ménagère. En associant viande, céréales cuites, légumes verts et compléments (acides gras essentiels en 1er lieu), l’équilibre est assuré. Les aliments préparés à la maison offrent l’avantage d’un rationnement plus simple, plus modulable, généralement plus économique mais plus chronophage.

Une alimentation 100% croquettes est également parfaitement possible. En plus de l’effet détartrant des croquettes, elles permettent une distribution à volonté sans altération de la saveur de l’aliment et sont faciles à stocker et à doser. Si votre animal est difficile et n’aime pas ses croquettes, utilisez plutôt de la pâtée pour chat : son odeur forte lui assure souvent un plus grand succès. De plus, l’utilisation de la pâtée peut s’avérer judicieuse si votre chat est âgé et souffre de problèmes dentaires. En contrepartie, cet aliment est plus sensible à la chaleur et risque de s’abimer au cours de la journée, ce qui altère sa qualité. Finalement, vous n’avez pas à choisir entre croquette et pâtée : vous pouvez utiliser les deux pour votre animal. Vérifiez toujours, avec l’aide de votre vétérinaire si besoin, que vous donnez les bonnes quantités à votre chat. Cependant, l’utilisation d’aliments industriels “premium” est fortement conseillé. En effet, chez le chat, de nombreux problèmes de santé comme le diabète ou les problèmes urinaires et rénaux peuvent être causés par une alimentation de mauvaise qualité. Ce type d’aliment est certes un peu plus cher à l’achat mais les effets sur la santé de votre chat sont loin d’être minimes.

 

3. Et quand mon chat a des problèmes de santé, que doit-il manger?

Choisissez toujours des aliments adaptés à l’état physiologique de votre chat. Des problèmes de santé peuvent conduire votre vétérinaire à lui prescrire un régime alimentaire spécial appelé “aliment thérapeutique” uniquement disponible en clinique. Certaines affections se soignent grâce à des aliments spéciaux en complément ou non d'une médication. C’est votre vétérinaire qui, en fonction de l’état de votre animal, vous conseillera de changer ou non d’alimentation.

Ainsi, selon votre choix et les goûts de votre chat, l’alimentation ménagère ou industrielle assurera une excellente couverture de ses besoins. N’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire, il saura vous aider à trouver une alimentation adaptée et de qualité pour votre animal, afin de le maintenir en bonne santé.

 

Crédit Fotolia : #161582709- fantom_rd

veterinaire-de-garde-galdin

Dr Sarah GALDIN

N° Ordre 16772 ENVL 2002 Vétérinaire Associée depuis 2013

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>