En cas d’urgence

vetalia-veterinaire-a-domicile-premiers-secours

Comment les reconnaître ? Comment agir ?

Tout propriétaire peut se trouver un jour face à son animal accidenté, blessé, malade. Première règle dans ce genre de situation : ne jamais attendre avant d’appeler le vétérinaire. Seconde règle : « PRIMO NON NOCERE » ! (D’abord ne pas nuire )
Quelques gestes simples permettent toutefois d’intervenir de façon appropriée, sans pour autant s’improviser vétérinaire ou secouriste.

Mder Hund

L'oedème aigu du poumon

Un chien cardiaque qui a du mal à respirer est un signe d'alerte.
Voir le cas
Mder Hund

L'oedème aigu du poumon

Un chien dont le vétérinaire vous a déjà signalé un souffle au cœur et qui se met brutalement à avoir du mal à respirer, tousse beaucoup, est peut-être en train de faire un début d'oedème aigu du poumon. De l'eau entre dans les alvéoles pulmonaires empêchant l'air d'occuper cette place.

Le Geste Utile

Il faut d'urgence consulter un vétérinaire. Ce sont des animaux à manipuler avec la plus grande précaution. La couleur des muqueuses (gencives, conjonctives palpébrales, langue, etc.) est une bonne indication de l'insuffisance respiratoire ; si celles-ci ont tendance à virer au bleu-violacé, c'est que l'animal a beaucoup de mal à respirer.

>> A lire : 5 choses à vérifier toutes les semaines chez son animal de compagnie

Pour toute urgence vétérinaire à Paris, consultez Vetalia !

vetalia-urgence-veterinaire-asthme-chat

L'asthme du chat

Un chat ayant brutalement beaucoup de mal à respirer peut ...

Voir le cas
vetalia-urgence-veterinaire-asthme-chat

L'asthme du chat

Un chat ayant brutalement beaucoup de mal à respirer peut souffrir d'une crise d'asthme (attention il existe plein d'autres causes de troubles respiratoires chez le chat). Il s'agit d'une sorte de bronchite allergique. Ces animaux sont à manipuler avec la plus grande précaution et à stresser le moins possible. Il faut rapidement consulter un vétérinaire. La couleur des muqueuses est un bon indicateur de la sévérité de l'atteinte respiratoire ; normalement, bien oxygénées, les muqueuses (gencives, conjonctives, etc.) mais aussi la langue, doivent prendre une couleur rose vive. Des muqueuses bleues-violâcées constituent une urgence majeure.

LE GESTE UTILE

Lorsqu'un animal est en insuffisance respiratoire, il convient d'être très prudent dans les manipulations de celui-ci. Déplacer un animal revient à le stresser et qui dit stress dit augmentation du rythme cardiaque donc de la demande en oxygène, d'où une augmentation de la fréquence respiratoire, qui, sur un insuffisant respiratoire, peut être fatale. Essayez de le manipuler le moins possible tout simplement, et si l'animal se débat, il ne faut surtout pas insister. L'intervention d'un service d'urgence à domicile est particulièrement indiquée dans ce genre de circonstances.

 

vetalia-urgences-veterinaire-ulcere

L'ulcère cornéen

L'ulcère cornéen est une blessure superficielle de la cornée.
Voir le cas
vetalia-urgences-veterinaire-ulcere

L'ulcère cornéen

Un ulcère cornéen est une blessure superficielle de la cornée. Ce sont des lésions très douloureuses qui nécessitent une prise en charge rapide. Le plus souvent, il s'agit d'ulcères traumatiques (coup de griffe de chat, blessure par une branche, etc). Les symptômes ne sont pas spécifiques : le chien ou le chat a tendance à cligner de l'oeil, signe d'une douleur oculaire, les annexes de l'oeil peuvent être rouges et oedématiées.

Le geste utile

Rincer l'oeil avec un collyre neutre et stérile type sérum physiologique en attendant que l'animal soit examiné au préalable par un vétérinaire. Ne jamais instiller de collyre sans que l'oeil ait été examiné au préalable par un vétérinaire.

 

 

urgence-chenille-vetalia

Les chenilles processionnaires

Véritable fléau pour nos compagnons à 4 pattes...
Voir le cas
urgence-chenille-vetalia

Les chenilles processionnaires

Ces larves d'insectes de l'ordre des Lépidoptères qui pullulent au printemps, principalement dans les régions du pourtour méditerranéen (mais pas seulement, la répartition géographique des processionnaires s'étendant au fil des ans toujours plus au nord voir ici : http://www.vetalia.com/alerte-a-la-chenille/) possèdent un organe de défense particulièrement redoutable : les soies urticantes.
Nos compagnons à 4 pattes (plus encore les chiens que les chats) qui adorent fourrer leur nez partout risquent une réaction allergique puissante lorsque ces poils urticants s'accrochent à leur peau.
Les symptômes sont impressionnants et correspondent à ceux d'une forte irritation  voire de brûlures partout où les soies se sont attachées : chaleur, rougeur, oedème, brûlure. L'animal, en se léchant cherche à se débarrasser des poils urticants mais ne fait qu'aggraver les lésions en augmentant les surfaces de contacts et notamment avec la langue.
Les deux principaux dangers sont le choc anaphylactique : une réaction allergique très violente pouvant entrainer de graves troubles respiratoires notamment et conduire hélas au décès de l'animal, et la nécrose (gangrène) de la langue nécessitant parfois l'amputation du morceau de langue irréversiblement lésé.

Le geste utile

Il s'agit là d'une réelle urgence vétérinaire ! Contactez directement votre vétérinaire habituel ou si vous êtes en dehors des horaires d'ouverture, contacter un vétérinaire de garde.
Si vous voyez les poils urticants, ne vous risquez pas à les enlever à la main (les dangers sont grands pour l'homme même si les conséquences sont moins désastreuses que pour nos animaux de compagnie). Portez des gants ou au mieux rincez à grandes eaux et à distance par exemple par l'intermédiaire d'un jet d'eau.
Le vrai geste utile est celui de la prévention en détruisant les nids de processionnaires : Ceux-ci sont assez typiques,  dans les pins en règle général mais aussi dans d'autres arbres comme les chênes.
Ne vous risquez pas à les éliminer vous même, mais contactez votre mairie dès que vous en voyez. La plupart des communes dans les zones concernées mettent en place des plans de destruction de cet insecte qui représente un réel fléau pour notre faune et notre flore.

dog with magnifying glass

Le glaucome

A suspecter en présence d'un oeil "gonflé".
Voir le cas
dog with magnifying glass

Le glaucome

Le Glaucome se manifeste par une augmentation de la tension à l'intérieur de l’œil. Les causes de cette augmentation sont très variables. La pression peut entrainer une destruction des cellules nerveuses de la rétine, de la douleur (globe oculaire distendu) et à terme une perte de l’œil. Si vous avez le sentiment que l’œil de votre animal est subitement plus gros que d'habitude, il s'agit peut être d'un glaucome.

Le geste utile

Ce symptôme nécessite une consultation vétérinaire d'urgence. Ne surtout pas toucher l’œil, ne pas appuyer dessus.

cat looking at candy lollipop in surprise

Le diabète

Un animal diabétique est sujet à deux types de cris...

Voir le cas
cat looking at candy lollipop in surprise

Le diabète

Un animal diabétique est sujet à deux types de crises, nécessitant une intervention en urgence : La crise d'hypoglycémie ou à l'inverse la crise d'hyperglycémie. Le souci étant que ces deux types de crises se manifestent souvent de la même manière : Un animal faible, des convulsions, des vomissements, etc. L'hypoglycémie est très fréquente en début de traitement à l'insuline quand l'animal n'est pas encore équilibré ou bien quand le propriétaire se trompe dans les doses à injecter. Quelques heures après l'injection, l'animal commence à s'affaiblir. Les crises d'hyperglycémie sont le plus souvent le fait d'animaux dont le diabète et ignoré et qui décompensent brutalement, même si elles surviennent également sur des animaux sous insuline.

Le Geste Utile


En cas de crise convulsive, il convient, même si cela est très difficile, de ne pas s'affoler. L'animal est en état d'hyperexcitabilité et tout signe de nervosité, tout bruit supplémentairene fera qu'aggraver la crise. Laissez l'animal au calme. Si on suspecte une crise d'hypoglycémie on peut essayer de faire avaler un peu d'eau sucré ou mieux, un peu de miel ; en cas d'hypoglycémie vraie, les symptômes devraient rapidement s'estomper. Dans tous les cas consulter un vétérinaire en urgence.

urgence-veterinaire-chat-parachutiste

Les chats parachutistes

Les chats n'ont pas conscience du vide.
Voir le cas
urgence-veterinaire-chat-parachutiste

Les chats parachutistes

On a coutume de dire que les chats retombent toujours sur leurs pattes. C'est souvent vrai pour des petites hauteurs, mais au-delà d'un certain nombre d'étages, cette maxime n'est plus valable. Les chats n'ont pas la notion du vide; il faut être très vigilant en milieu urbain car à la belle saison, c'est un des motifs de consultation les plus fréquents en urgence.

Le geste utile

Au dessus de trois étages, sécurisez les fenêtres.
En cas de chute, placer rapidement le chat dans une caisse de transport pour qu'il bouge le moins possible. Même si votre chat ne semble présenter aucune lésion externe et/ou interne, consultez au plus vite votre vétérinaire habituel ou un vétérinaire de garde; dans ce genre d'accident, des symptômes peuvent apparaitre jusqu'à 48h après la chute.

jack russel terrier with back to viewer and guilty expression

La hernie discale

La hernie discale est une affection assez fréquente notamment chez les chiens de petites races.
Voir le cas
jack russel terrier with back to viewer and guilty expression

La hernie discale

La hernie discale est une affection assez fréquente notamment chez les chiens de petites races. Les manifestations cliniques sont assez variés : de la simple gêne locomotrice à la paralysie totale avec perte de la sensation de la douleur sur les membres. Cette dernière manifestation signant une lésion de la moelle épinière sévère, elle constitue une urgence vétérinaire absolue qu'il convient de prendre en charge immédiatement. Un bon test pour savoir si votre animal perçoit la douleur et de provoquer un stimulus douloureux (en pinçant un doigt par exemple). L'animal doit se retourner en direction de la douleur ; le simple mouvement de retrait du membre ne veut pas dire que le chien (ou le chat) a perçu la douleur, seule la volonté délibérée du chien de s'extraire du stimulus constitue une preuve de perception douloureuse.

Le geste utile

Il est évident que l'animal est à manipuler avec la plus grande précaution. Une main sous les fesses, une main sous le thorax, évite de mettre les vertèbres lombaires en tension, souvent les plus touchées par ce type d'affection. Si votre animal vous parait paralysé, c'est une urgence ! Contactez un vétérinaire de garde.

Dangers of leaving a dog in parked cars

Le coup de chaleur

Attention à votre chien quand il fait chaud !
Voir le cas
Dangers of leaving a dog in parked cars

Le coup de chaleur

Le "coup de chaleur" est un syndrome neurologique lié à une brutale augmentation de la température corporelle et dont les conséquences peuvent être rapidement dramatiques. Plus fréquent chez le chien, de préférence l'été quand le maître décide d'emmener son chien pour un long jogging de deux heures en plein soleil, ou, pire encore, lorsque le chien est laissé dans une voiture, plusieurs heures le temps de faire les courses...

On ne le répètera jamais assez, la thermorégulation chez le chien est bien moins efficace que chez l'homme, notamment lorsqu'il s'agit de lutter contre la chaleur : les chiens ne transpirent pas ! Lorsqu'il fait très chaud, ne sortez  votre chien qu'aux moment les plus frais : tôt le matin ou tard le soir.

LE GESTE UTILE

Si des symptômes de "coup de chaleur" sont présents (difficultés respiratoires, difficultés locomotrices, etc.), faire prendre un bain froid tout en contrôlant la température corporelle de l'animal ; il ne s'agit pas de provoquer à l'inverse une hypothermie. Dans tous les cas il faut consulter au plus vite : c'est une urgence majeure ! Contactez votre vétérinaire habituel ou un vétérinaire de garde.

En-cas-d-urgence-paralysie

La paralysie

Un animal brutalement paralysé est une urgence majeure.
Voir le cas
En-cas-d-urgence-paralysie

La paralysie

Un animal brutalement paralysé est une urgence majeure. Mais il convient de différencier une paralysie réelle d'un trouble locomoteur ostéoarticulaire de type arthrose. Pour ce faire, il faut forcer l'animal à se lever tout en le soutenant soit physiquement, soit à l'aide d'une couverture que l'on fait passer sous l'abdomen et qui sert de "harnais". Si l'animal tient sur ses pattes, même difficilement, et qu'il esquisse des mouvements volontaires, il peut s'agir plutôt d'une crise d'arthrose. Dans ce dernier cas, les difficultés sont plus importantes à froid, donc souvent le matin ou après une longue période d'activité. Il faut alors un peu forcer l'animal à faire quelques pas, histoire de dégourdir ses membres et en général, après quelques minutes, la locomotion s'améliore. La paralysie vraie (absence de motricité, voire perte de la perception douloureuse sur les pattes) est une urgence vétérinaire majeure et il convient de consulter le plus rapidement possible.

Le geste utile

Pour transporter ou déplacer ce genre d'animal, il est préférable d'utiliser un plan dur ou une couverture tenue par une personne à chaque extrémité.

veterinaire-de-garde-boiterie

Les boiteries

Surtout pas de médicaments pour humains !
Voir le cas
veterinaire-de-garde-boiterie

Les boiteries

Une boiterie d'apparition brutale chez un animal peut avoir différentes origines : il ne s'agit pas forcément d'une fracture ! A l'inverse, ce n'est pas parce que l' animal parvient à se déplacer que le membre n'est pas cassé. Sauf cas particuliers, la radio n'est jamais urgente. L'urgence consiste souvent à soulager l'animal car une boiterie est en général synonyme de gêne voire de douleur. Sauf si l'animal semble présenter un déficit neurologique (patte folle, sans sensibilité), l'essentiel des boiteries ne nécessite pas forcément une prise en charge immédiate. Prenez toutefois conseil auprès de votre vétérinaire habituel et si ce dernier est fermé n'hésitez pas à contacter un vétérinaire de garde pour lui expliquer le cas.

Le geste utile

En attendant que votre chien, votre chat, ou votre NAC, soit examiné, il faut surtout le laisser au repos en limitant au maximum ses déplacements. Et pas d' anti-inflammatoires pour humains ! (Comme le paracétamol très dangereux et toxique chez le chien comme chez le chat).

Cat sitting in litter box

Le syndrome urologique félin

Attention : Urgence vétérinaire majeure chez le chat !
Voir le cas
Cat sitting in litter box

Le syndrome urologique félin

Un chat qui se met en position d'uriner en permanence qui va à la litière toutes les cinq minutes, qui pousse (ce qui est parfois interprété à tort comme de la constipation), qui urine par petites gouttes, est très probablement un chat en début d'obstruction urinaire. Un obstacle sur le trajet des voies urinaires l'empêche d'uriner. Il s'agit là d'une urgence vétérinaire majeure chez le chat qui doit amener le propriétaire à consulter le plus rapidement possible son vétérinaire. En effet, l'animal ne parvenant pas à évacuer ses urines va continuer à en produire jusqu'à ce que la vessie ne puisse plus en recevoir. Les reins vont alors s'arrêter de fonctionner est l'animal risque très rapidement la mort par insuffisance rénale aiguë (on dit qu'il fait de l'urée). Souvent incriminées à tort, les croquettes ont mauvaise presse. Il s'agit là de vestiges d'anciennes idées. On sait désormais que les croquettes en tant que telles ne sont pas en cause. En revanche, un chat qui fait des calculs urinaires (une des causes fréquentes d'obstruction) doit manger des aliments spécifiques(pâtées ou croquettes) ne contenant pas certains minéraux entrant dans la composition des calculs.

Le geste utile

Consulter le vétérinaire sans tarder ! Il s'agit là d'une de l'urgence vétérinaire majeure chez le chat.

Radiographie de chien : dilatation de l'estomac

Le syndrome torsion-dilatation d'estomac

Attention aux chiens de grandes races !
Voir le cas
Radiographie de chien : dilatation de l'estomac

Le syndrome torsion-dilatation d'estomac

Rare chez les chiens de petites races, le syndrome torsion-dilatation d'estomac -SDTE - (appelé couramment retournement d'estomac) est relativement fréquent chez les chiens de grandes races. Un animal prostré et abattu, un ventre qui "gonfle", un chien qui essaye de vomir mais qui n'y parvient pas sont autant de signes qui doivent qui doivent vous alerter et vous conduire à consulter au plus vite (dans l'heure) un vétérinaire.

Le geste utile

Lorsque les symptômes sont présents, il n'y a rien que le propriétaire puisse faire seul. En revanche, quelques notions sont importantes à connaitre pour prévenir le risque de SDTE : fractionner les repas chez les chiens de grandes races, distribuer l'aliment dans des gamelles légèrement surélevées, éviter de nourrir peu de temps avant ou après un effort physique, etc.).

Hausktzchen mit Klopapierrolle

Les diarrhées

Les diarrhées sont très fréquentes chez les chiens et les chats.
Voir le cas
Hausktzchen mit Klopapierrolle

Les diarrhées

Fréquentes chez nos compagnons à 4 pattes, elles peuvent être liées à l'alimentation (changement trop brutal, indigestion, intoxication...), à des parasites intestinaux (vers) ou à des perturbations environnementales et/ou comportementales. Elles accompagnent parfois des maladies plus graves ; comme pour les vomissements, les diarrhées chez le chien ou chez le chat constituent un motif de consultation urgent lorsqu'elles sont nombreuses, incoercibles, et qu'elles entraînent une répercussion sur l'état général de l'animal (abattement, anorexie...).

Le geste utile

Il convient de respecter une diète hydrique ( on supprime toute nourriture, mais on laisse l'eau pendant 24 heures). Evitez les changements alimentaires sans transition (si vous devez changer d'aliment, ne serait-ce que de gamme de croquettes, incorporez progressivement, sur plusieurs jours, le nouvel aliment). N'oubliez pas également de vermifuger (traitement contre les vers du tube digestif) régulièrement votre animal. La présence de sang dans les selles en nature ou digéré est fréquente chez les carnivores domestiques mais pas forcément un signe de gravité ; néanmoins c'est un symptôme qui doit conduire à une consultation rapide chez votre vétérinaire habituel ou, en dehors des heures de consultations classiques, par un vétérinaire de garde.

chien-urgences-veterinaires-vomissements

Les vomissements

Les vomissement sont très fréquents
Voir le cas
chien-urgences-veterinaires-vomissements

Les vomissements

Les vomissement sont très fréquents chez les carnivores domestiques et pas forcément signe de gravité ; aussi ne nécessitent-ils pas tous une consultation vétérinaire en urgence. Néanmoins si les vomissements sont très nombreux, qu'ils ne semblent pas vouloir s'arrêter et que, de surcroît, l'animal commence à être abattu (prostration, pas de réaction quand on le stimule, etc.), il convient de le faire examiner par un vétérinaire de garde.

Le Geste Utile

Un des premiers gestes à faire est de mettre l'animal complètement à la diète (eau et nourriture) au moins 12h et si possible jusqu'à 24 heures pour la nourriture. La suppression de l'eau ne paraît pas naturelle, les propriétaires ont le sentiment que l'animal va se déshydrater. Or lors de vomissements nombreux, la paroi de l'estomac ,irritée, devient très réactive, et le moindre contact physique avec un aliment (solide ou liquide) stimule les vomissements ; plus l'animal boit, plus il se déshydrate. Diète totale jusqu'à ce que l'animal soit vu par un vétérinaire.

Plus d'infos sur les vomissements chez le chat ici  : -> http://www.vetalia.com/vomissement-chat/
Plus d'infos sur les vomissements chez le chien ici : -> http://www.vetalia.com/comment-agir-en-cas-de-vomissements-chez-un-chien/
 

urgence-veterinaire-corps-etranger

Le corps étranger digestif

L'ingestion d'un corps étranger est une urgence vétérinaire.
Voir le cas
urgence-veterinaire-corps-etranger

Le corps étranger digestif

Si vous venez juste de voir votre animal avaler un objet, ce que les vétérinaires appellent un « corps étranger », il faudra peut être le faire vomir.

Attention, ce n’est pas systématique, certains corps étrangers peuvent transiter normalement le long des voies digestives, d’autres ne peuvent être vomits car ils risqueraient de léser les voies digestives hautes, notamment l’oesophage ; c’est le cas d’objets pointus, comme des brochettes par exemple.

Le geste utile d'urgence pour vos animaux

Dans tous les cas, il convient de vous mettre rapidement en rapport avec votre vétérinaire (ou trouver un vétérinaire de garde si ce dernier est fermé) car c’est lui qui doit décider de la marche à suivre. Beaucoup de « recettes de grand-mère » pour faire vomir un animal existent. Leur efficacité est souvent aléatoire et un vétérinaire d’urgence aura les produits injectables adaptés à des vomissements contrôlés et sécurisés.

Pour trouver un vétérinaire de garde à Paris... C'est par ici !

 

 

urgence-chien-tete-gonfle

L'oedème de Quincke

Il s'agit d'une réaction allergique souvent impressionnante.
Voir le cas
urgence-chien-tete-gonfle

L'oedème de Quincke

Assez fréquents à l'arrivée des beaux jours, les oedèmes de Quincke sont les manifestations cutanées d'une réaction allergique : il s'agit souvent d'une réaction à une piqûre d'insecte.

La face de l'animal présente de manière brutale une tuméfaction importante souvent localisée au niveau des babines, des paupières et des oreilles. Des cloques peuvent également apparaître sur la peau (et s'étendre d'ailleurs à tout le corps, on parle alors d'urticaire géante.)
Bien qu'impressionnants, ces oedèmes sont en général bénins et rétrocèdent le plus souvent spontanément. Néanmoins, on risque toujours un oedème laryngé qui pourrait occasionner des troubles respiratoires et on préfère mettre en place des mesures préventives.


Le geste utile 

Le mieux est de consulter dès que possible.  En cas de gêne respiratoire (respiration bruyante par exemple), le degré d'urgence est plus important. N'hésitez pas à contacter votre vétérinaire habituel ou un vétérinaire de garde en l'absence de celui-ci.

urgence-veterinaire-avp-chiens

Les accidents de la voie publique

AVP = Accident de la Voie Publique.
Voir le cas
urgence-veterinaire-avp-chiens

Les accidents de la voie publique

Les accidents de la voie publique (AVP) sont assez fréquents chez les chats et les chiens vivant en pavillon. Les lésions peuvent être de différente nature (plaie, lésions internes thoraciques ou abdominales, traumatisme crânien, etc.) Même en l'absence de symptômes, il faut impérativement consulter un vétérinaire au plus vite, car ces derniers peuvent se déclarer 48 heures après le traumatisme.

Le Geste Utile

Déplacer l'animal le moins possible. L'allonger sur un plan dur, il sera ainsi plus facile à transporter et à poser sur la table du vétérinaire d'urgence. Une couverture peut très bien faire l'affaire ; placer délicatement l'animal dessus, une personne à chaque extrémité de la couverture.

veterinaire ouvert le dimanche

Les plaies

Motif de consultation très courant l'été en rentrant de promenade.
Voir le cas
veterinaire ouvert le dimanche

Les plaies

Une plaie est une lésion de la peau par coupure, éraflure ou piqûre, avec atteinte possible des tissus sous-jacents et risque d'infection. C'est un motif de consultation très fréquent lors de retour de promenade. Les causes de coupures sont assez nombreuses (objets pointus, tessons de bouteille, etc.)

Le Geste Utile

En cas de plaie superficielle, couper les poils autour de la plaie avec une paire de ciseaux à bouts ronds, nettoyant avec un savon désinfectant et protéger la plaie avec un bandage propre ajusté, mais pas trop serré. Toute rougeur, chaleur ou gonflement doit faire l'objet d'une visite chez le vétérinaire.
En cas de saignement important, réaliser un pansement compressif : recouvrir  la zone du saignement avec une compresse stérile ou un linge propre, appliquer un rouleau de coton, puis placer autour de la zone un bandage serré (Bande Velpeau ND par exemple). Si le saignement persiste, rajouter des compresses ou des tissus sans enlever le premier. Cette solution est également temporaire et constitue une urgence vraie : contacter votre vétérinaire ou un vétérinaire de garde en dehors des horaires d'ouverture.

vetalia-en-cas-d-urgence-epilepsie

Les crises convulsives

Impressionnantes mais pas forcément graves..
Voir le cas
vetalia-en-cas-d-urgence-epilepsie

Les crises convulsives

Les crises convulsives se manifestent assez fréquemment chez le chien (plus rarement chez le chat). Certaines races sont prédisposées à l'épilepsie (Yorkshire, Caniche, Labrador, Berger Allemand, etc.) mais les crises peuvent survenir à tout âge chez des chiens de toute race. D'ailleurs, les crises convulsives ne sont pas toujours provoquées par de l'épilepsie ; beaucoup d'autres maladie peuvent provoquer des convulsions (hypoglycémie, maladie rénale, trouble cardiaque, etc.) Les crises sont en générale très brèves et dans la plupart des cas, l'animal a complètement récupéré quelques minutes plus tard.

Le geste utile

En cas de crise, il convient, même si cela est très difficile, de ne pas s'affoler. L'animal est en état d'hyperexcitabilité et tout signe de nervosité, tout bruit supplémentaire ne fera qu'aggraver le crise. L'animal perd conscience dans le plupart des cas, aussi est-il inutile et illusoire de vouloir rassurer le chien. Le plus important est de "sécuriser" l'animal, de veiller à ce qu'il ne se blesse pas en se cognant contre un meuble par exemple. Une idée répandue est que les chiens avalent leur langue : c'est absolument faux et il ne faut surtout pas tenter de récupérer la langue dans la gueule d'un chien; en effet, la crise génère des mouvements convulsifs de tous les muscles, y compris ceux de la mâchoire : vous risquez de vous faire mordre. Coupez le son de la télévision, éteignez les lumières, calmez-vous et sécurisez l'animal. Une fois la crise passée, appelez le vétérinaire pour que l'animal soit examiné au plus vite.