Le blog vétalia

adoption-chat-vetalia
02oct
veterinaire-de-garde-galdin

Comportements gênants quand on adopte un chat en refuge

Vous venez d’adopter un chat dans un refuge et vous êtes débordé(e) face au comportement de ce dernier ?! Pas de panique, voici quelques petits conseils pour vous aider à surmonter tout ça ;)

 

Hand Petting Scared Cat in Cage

 

L’agressivité chez le chat

“Mon chat m’attaque quand je le caresse !”, “Mon chat est devenu fou !” : nombreux sont les propriétaires de chats à avoir prononcé ces phrases !
Il faut savoir qu'en règle générale, le chat n’attaque pas sans raison. Lorsque cela provient d’un trouble comportemental, cela peut être par faim, par ennui, parce qu’il défend son territoire, ou encore par peur. Cela peut aussi provenir d’un problème pathologique, et le chat attaquera en réaction à une douleur. Dans tous les cas, lorsque votre chat présente des problèmes d’agressivité, allez consulter le vétérinaire en priorité afin qu’il puisse écarter toute cause pathologique !
En ce qui concerne les problèmes comportementaux, si votre chat vous attaque quand vous revenez à la maison, c’est peut être pour vous manifester son ennui lorsque vous êtes absents. Proposez lui de nombreux jouets interactifs, cachez lui sa nourriture à plusieurs endroits qu’il puisse retrouver son instinct de chasseur et passer des heures à la chercher ! S’il vous attaque lorsque vous le caressez alors que cela fait plusieurs minutes qu’il ne disait rien, c’est peut être qu’il a atteint et dépassé son seuil de tolérance. C’est alors à vous de détecter les signes qu’il vous envoie pour vous dire “STOP” : pupilles dilatées, queue qui remue davantage, etc. S’il vous agresse alors que vous lui préparez à manger, c’est peut être qu’il a faim : normalement, un chat fractionne ses repas tout au long de la journée, allant jusqu’à 15 par jour ! Proposez lui de la nourriture en continu, cachée à plusieurs endroits, dans des jouets, etc. afin qu’il régule tout seul sa faim tout en s’amusant.
 


La malpropreté du chat

Un chat, normalement, est propre par nature. Il acquiert cette faculté durant les premières semaines qu’il passe avec sa mère.
Si votre chat n’est pas propre, il peut y avoir plusieurs raisons. Chez le mâle entier, le phénomène de marquage urinaire est assez fréquent et la meilleure solution pour régler le problème est souvent la castration. Une deuxième raison peut être liée à une pathologie rencontrée surtout chez les vieux chats ou ceux atteints de troubles rénaux : il s’agit de l’incontinence urinaire. Dans ce cas, il n’y a pas vraiment de solution à part vous armer de patience et peut-être mettre des couches à votre chat, mais ce ne sera pas très agréable pour lui… Enfin, la dernière raison, et la plus courante en générale, est que votre chat n’a jamais appris la propreté ou l’a perdu. La solution est alors de lui apprendre à (re)devenir propre : déplacez le plusieurs fois dans sa litière et notamment après un repas ou une longue sieste afin que celui-ci comprenne que la litière correspond à son “coin toilette”.
Les points essentiels à respecter pour qu’un chat puisse faire ses besoins dans sa litière sont de toujours garder sa litière propre (les chats détestent faire leurs besoins dans un coin souillé !!), en laissant TOUJOURS celle-ci en libre accès, et enfin en l'éloignant du coin alimentation/boisson.

 

La peur et l’anxiété chez le chat

Les chats venant des refuges ou SPA ont souvent vécu des choses qui ont pu les traumatiser, ou ont simplement développé une méfiance vis-à-vis de l’humain à force de moins le côtoyer ces derniers ou de vivre en groupe.
Si vous venez d’adopter un chat et qu’il reste cloîtré dans son coin pendant toute la journée, ne le forcez pas à sortir. Le mieux est de le laisser seul dans une petite pièce les premiers jours, afin qu’il s’habitue petit à petit à son environnement. Vous pouvez lui rendre visite quelques minutes, plusieurs fois par jour, sans le déranger, simplement pour l’habituer à votre présence et lui faire comprendre que vous n’êtes pas une menace pour lui. Apportez lui seulement de l’eau, de la nourriture, et changez sa litière. Petit à petit, à mesure qu’il s’habituera à votre présence, vous verrez qu’il osera un peu plus sortir, même lorsque vous êtes là. Lorsque vous sentez qu’il commence à gagner en confiance, vous pourrez le laisser un peu s’aventurer hors de sa pièce, mais progressivement, en lui faisant découvrir les autres pièces de la maison, une par une.

>> A lire : Comment agir en cas de vomissements de votre chat ?


 

Si vous vous sentez vraiment débordé par les événements, n’hésitez pas à aller consulter un vétérinaire comportementaliste qui saura vous aider pour améliorer la situation :)

 

 

Crédit Fotolia : #145171540- adogslifephoto


Vetalia, service d’urgence vétérinaire à Paris

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

veterinaire-de-garde-galdin

Dr Sarah GALDIN

N° Ordre 16772 ENVL 2002 Vétérinaire Associée depuis 2013

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>