Le blog vétalia

White kitten biting finger
11mai
170117007

Avoir un chat en appartement

Vous avez l’impression que votre chat s’ennuie dans votre petit appartement ou vous hésitez à adopter un chat à cause de l’espace restreint qu’offre votre logement ?  Vous ne savez donc pas si c’est le cadre idyllique pour un félin épris de liberté ?

Il existe pourtant des moyens pour compenser les sorties quotidiennes (quoique certains chats d’appartement sortent quand même) et ils s’en contentent souvent très bien.

Cat looking outside through window blinds


1) ORGANISEZ SON ESPACE DE VIE

Il va falloir adapter votre appartement pour le rendre le plus agréable possible pour lui. L'espace n'est pas si important à condition que son environnement soit stimulant et bien organisé.

Le chat est un animal routinier qui n'aime pas les changements de décoration trop fréquents ou pire, les déménagements.

Ainsi, organiser l'appartement en espaces dédiés pour chacune de ses activités est la solution appropriée au mode de vie de votre petit félidé.

Espace nourriture: placer des gamelles à deux endroits différents (selon la taille de votre appartement bien sûr) dont une en hauteur et des aliments à volonté (sans excès), le chat préférant effectuer de nombreux petits repas au cours de la journée. 

Litière éloignée de ses gamelles. Si vous avez plusieurs chats, l’idéal est d’avoir au moins une litière par chat car certains détestent devoir passer après les copains. Son emplacement est un facteur très important pour le bien-être de votre matou. Elle doit être dans un lieu de passage, qui lui soit accessible à toute heure de la journée et de la nuit et régulièrement nettoyée. Evitez cependant les désodorisants qui perturbent son odorat.

Espace pour faire ses griffes (si vous voulez épargner vos meubles…). Cela est un moyen pour lui de se détendre et de pouvoir marquer, comportement naturel chez le chat. L’idéal, encore une fois, est de poster plusieurs griffoirs à différents endroits, à la fois au sol et en hauteur.

Cachettes où il pourra se replier quand il aura des envies de solitude ou lorsque des intrus pénètrent sur son territoire.

Quant à son aire de repos, le chat est un animal qui aime choisir et changer d’endroits. Vous pouvez éventuellement lui aménager un petit panier ou hamac en hauteur, mais il est probable qu’il n’y passe pas toutes ses siestes !

 

2) CREEZ UN ENVIRONNEMENT STIMULANT

Une fois son espace organisé, il est important de penser à lui apporter suffisamment de stimulations pour qu’il se sente vraiment bien. Pensez à vos journées de travail où vous devrez le laisser seul, il faut bien qu’il puisse s’occuper jusqu’à votre retour !

Jouets: ne lui en mettez pas trop à disposition, et changez-en lorsque vous voyez qu’il ne s’amuse plus avec.

Perchoirs : Il pourra ainsi avoir des lieux stratégiques d’observation de la pièce dans son ensemble où il se sentira inaccessible. L’idéal est d’en installer devant la fenêtre où il pourra observer l'exterieur. De plus, les chats sont des grimpeurs, ils aiment énormément passer du temps en hauteur, ce point est donc très important. Dans ce but, un arbre à chat fait très bien l’affaire. Vous pouvez aussi lui installer des étagères où il pourra réaliser un parcours à travers toute la pièce, cela lui fera faire de l’exercice par la même occasion !

Enfin, sachez que si vous ne le destinez pas à la reproduction et qu’il ne sort pas, il est préférable de le stériliser. En effet, un chat castré ressentira moins le besoin d’aller explorer d’autres territoires et donc de sortir. Les risques de fugue sont également nettement réduits, de même que les comportements de marquage et les vocalises. Cependant, tout dépend de l’âge où l’opération est réalisée, plus elle est effectuée tôt, moins le comportement de mâle entier se fera ressentir. Attention toutefois à l’embonpoint, pensez donc à adapter son alimentation.

 

3) RISQUES PROPRES A LA VIE EN APPARTEMENT

Défenestration: Malheureusement, contrairement aux idées reçues, le chat ne retombe pas toujours sur ses pattes! Il est donc important de le surveiller ou bien d’installer des protections à vos fenêtres afin de limiter les risques. Il existe en effet des panneaux grillagés, des filets de protection ou encore des limiteurs d’ouverture pouvant s’avérer bien utiles pour protéger nos amis.

ingestion de produits toxiques: nos logements regorgent de produits ménagers et de plantes pouvant être à l’origine d’une intoxication. Il faut donc s’assurer qu’ils ne leur soient pas accessibles pour éviter toute complication.

Blessures diverses: objets tranchants, plaques de cuisson brûlantes…

 

Vous avez désormais toutes les informations pour adapter votre environnement à votre chat et le rendre heureux, même en appartement! Si vous vous posez d’autres questions, n’hésitez pas à en parler à votre vétérinaire qui saura vous conseiller.

 

Crédit Fotolia : #98589260 - alexytrener

170117007

Dr Samuel BERNARD

Co-Fondateur de Vetalia
N°Ordre 20948
ENVA 1999 Vétérinaire Associé depuis 2008

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>