Le blog vétalia

3-intoxications-medicaments-chat
29sept
veterinaire-de-garde-le-dref

3 Médicaments toxiques pour le chat

Ces 3 médicaments sont particulièrement dangereux chez le chat, et sont à l’origine d’intoxications fréquentes car ce sont des médicaments très couramment utilisés, soit chez l’être humain, soit chez le chien.
Bien sûr, il existe beaucoup d’autres médicaments dangereux chez le chat, et comme d’habitude, nous vous donnerons dans cet article des liens vers d’autres sources d’informations plus complètes.

***

1 – LE PARACETAMOL

Plus connu sous les noms déposés de DOLIPRANE, DAFALGAN, EFFERALGAN, etc. le Paracétamol est dangereux et mortel chez le chat.
Et nous insistons sur ce médicament car son usage est si banalisé dans nos vies quotidiennes, que c’est très souvent que nous sommes appelés, dans notre service d’urgence à domicile pour ce « motif ». Je mets motif entre guillemets, car souvent la raison de l’appel est toute autre : « Mon chat est prostré, je lui ai donné un demi-doliprane… » Le plus souvent, les propriétaires de chat ignorent complètement que ce demi comprimé peut tuer leur animal ; en effet les doses toxiques du Paracétamol sont très faibles ; les symptômes peuvent apparaître dès la dose de 40 mk/kg ! Ainsi un demi comprimé souvent dosé à 500 mg, voire 1g, peut représenter des doses de 100 mg/kg chez un chat de 5 kgs.
En fonction des doses ingérées, les symptômes peuvent apparaitre de 2 à 4h suivant l’ingestion : Le chat va présenter une diminution de l’appétit, des vomissements, une salivation excessive, un abattement, une hypothermie…

Dans tous les cas, il s’agit d’une urgence vétérinaire et il vous faut consulter un vétérinaire de garde au plus vite.

3 médicaments toxiques chez le chat

2 – L’ ASPIRINE

L’ASPIRINE est parfois utilisée chez le chat (notamment lors de problèmes cardiaques) mais à des doses faibles et espacées.

Là encore, l’intoxication va survenir, chez le chat, le plus souvent en raison d’un surdosage accidentel, parce que les maitres pensent qu’il s’agit d’un médicament anodin.

Les animaux domestiques, et particulièrement le chat dégradent plus lentement cette molécule, d’où leur sensibilité particulière. Les symptômes, très variés peuvent aller des troubles digestifs (vomissements et diarrhées chez le chat souvent associés aux possibles ulcères gastriques, anorexie, insuffisance rénale, troubles respiratoires.

Si votre chat a ingéré une forte dose d’ Aspirine, il faut consulter d’urgence un vétérinaire.

3 – LA PERMETHRINE

Cette molécule se retrouve dans de nombreux traitement contre les puces chez le chien. C’est donc un produit dont l’usage est assez répandu et en vente libre dans de nombreuses pharmacies. S’il s’avère être un antiparasitaire très efficace chez le chien, il est en revanche totalement contre-indiqué chez le chat. C’est du reste toujours indiqué sur les spray à base de perméthrine destinés aux chiens, mais là encore, l’intoxication survient quand le propriétaire par inadvertance, administre le produit, acheté pour son chien aux autres chats de la maisons. Les symptômes apparaissent très rapidement avec l’apparition de petits mouvements convulsifs localisés sur la face et les membres, se généralisant à l’ensemble du corps. Des symptômes digestifs peuvent apparaître (diarrhée et vomissement chez le chat).

Le pronostic est plutôt bon en général si les choses sont prises à temps : En cas d’intoxication à la perméthrine chez un chat, le premier réflexe doit être de rincer et laver celui-ci à grandes eaux et au savon de Marseille, puis de contacter un vétérinaire d’urgence.

***

Il existe bien d’autres médicaments toxiques chez le chat. Les AINS (Anti-Inflammatoires Non Stéroïdiens) tel l’IBUBROFENE© par exemple, ou encore les psychotropes qu’on trouve (trop ?) fréquemment sur nos tables de nuits (STILNOX, ©XANAX …) pour ne citer qu’eux.

Il convient de toujours tenir hors de portée tous vos médicaments et d’éviter de pratiquer l’auto-médication. En cas de doute, le meilleur réflexe est d’appeler votre vétérinaire, ou le vétérinaire de garde si votre praticien habituel est fermé.

Vous pouvez également contacter en cas d’intoxication, les centres antipoison vétérinaires (retrouvez leurs coordonnées dans notre partie liens utiles, catégorie « urgences vétérinaires »)

Plus d'informations sur les intoxications courantes chez les animaux de compagnie ici : http://www.vetalia.com/les-10-intoxications-les-plus-frequentes-en-urgence-veterinaire-a-domicile/

>> A lire : 5 comportements anormaux chez le chat

veterinaire-de-garde-le-dref

Dr Christophe LE DREF

Co-Fondateur de Vetalia
N°Ordre 18384
Président de l'AVAD
ENVA 1998 Vétérinaire Associé depuis 2008

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>